5 Bonnes raisons d’être en faveur de l’oléoduc Keystone XL

Voici 5 arguments montrant pourquoi, malgré plus de 5 ans de débats et de controverses et que le projet n’est toujours pas approuvé, Keystone XL reste dans le meilleur intérêt des États-Unis

 Indelac Keystone XL

Le réseau d’oléoducs Keystone est un réseau d’oléoducs au Canada et au Canada. États-Unis. Il s’étend du bassin sédimentaire de l’Ouest canadien en Alberta, au Canada, aux raffineries des États-Unis à Steele City, au Nebraska, à Wood River et à Patoka, en Illinois, et sur la côte du Golfe du Texas. Outre le pétrole brut synthétique et le bitume dilué des sables bitumineux du Canada, il transporte également du pétrole brut léger de la région du bassin de Williston au Montana et au Dakota du Nord. Il est opérationnel depuis juin 2010.

Extension « eXport Limited » (XL)

Le Keystone XL est une extension du pipeline Keystone existant. Il part de la même région en Alberta, au Canada, que le pipeline Keystone d’origine. La section canadienne comprendrait 526 km (327 milles) de nouveau pipeline. Il entrerait aux États-Unis à dans le Montana et traverserait la ville de Baker, dans le Montana, où du pétrole produit aux États-Unis serait ajouté au pipeline, puis il traverserait le Dakota du Sud et le Nebraska, où il rejoindrait les pipelines Keystone existants à Steele City, dans le Nebraska. Cette extension a suscité une controverse en raison de son tracé au-dessus de l’aquifère d’Ogallala dans le Nebraska et également en raison de certaines allégations de conflits d’intérêts.

 Carte des pipelines Keystone et Keystone XL

Avantages économiques

Keystone XL contribuera à hauteur de plus de 3 milliards de dollars au PIB des États-Unis. Les taxes payées par le projet profiteront principalement aux villes et aux comtés qu’il traverse. Les recettes fiscales pour les comtés situés le long du tracé du pipeline devraient augmenter d’au moins 10% pour plus de la moitié de ces comtés. Cela signifie que des millions de dollars sont versés dans les budgets des comtés pour aider à financer des projets communautaires tels que des routes, des ponts, des écoles et des hôpitaux, ainsi que pour réduire les impôts fonciers.

Sécurité et indépendance énergétiques

Keystone XL relie les troisièmes réserves de pétrole de la planète et la deuxième région productrice de pétrole des États-Unis au plus grand centre de raffinage le plus sophistiqué de la côte du golfe du Mexique. Cela garantit un accès sûr et sécurisé au pétrole brut américain et canadien et est essentiel pour assurer la sécurité énergétique à long terme de l’Amérique du Nord.

Création d’emplois

Après plus de 5 ans d’attente, on peut affirmer que le projet est prêt à sortir de terre. Après approbation, la construction elle-même mettra environ 9 000 Américains directement au travail. Dans l’ensemble, dans l’économie actuelle et le taux de chômage élevé, Keystone XL pourrait assurer plus de 42 000 emplois directs et indirects à l’échelle nationale.

Sécurité : Priorité no 1

L’objectif de TransCanada est clair : faire de Keystone XL le pipeline le plus sûr en Amérique du Nord. Vous trouverez ci-dessous une liste de certaines des caractéristiques de sécurité importantes publiées par TransCanada.

○ Technique de forage directionnel horizontal (également technologie « sans tranchée »)

○ Résistance à la perforation (utilisation d’acier au carbone de haute qualité avec des caractéristiques spéciales qui réduisent la corrosion et améliorent la résistance et la souplesse)

○ Revêtement résistant à la corrosion (époxy collé par fusion)

○ Actionneurs de vannes à sécurité intégrée (le pipeline Keystone XL sera équipé d’un plus grand nombre d’actionneurs à sécurité intégrée montés sur des vannes placées à intervalles que la plupart des autres oléoducs existants aux États-Unis. Ces vannes d’arrêt seront placées tous les 20 miles, et des vannes supplémentaires automatisées avec des actionneurs de rappel à ressort seront également placées, le cas échéant, pour protéger les passages d’eau et d’autres zones de grande importance environnementale ou stratégique. Ce processus d’automatisation à sécurité intégrée permet d’isoler n’importe quelle zone en quelques dizaines de secondes)

○ Systèmes de surveillance et de détection de fuites par satellite (composés de plus de 13 500 capteurs fournissant des informations constantes et détaillées sur les débits)

Enfin, il est bien établi que les pipelines sont, de loin, le mode de transport le plus sûr pour le pétrole et le gaz. En outre, les travailleurs des pipelines sont moins susceptibles d’être blessés au travail et les pipelines ont moins d’incidents par mille que les trains et les camions.

Responsabilité écologique

Malgré la polémique verte, l’Étude d’impact environnemental supplémentaire finale du Département d’État et plusieurs études d’impact environnemental antérieures pointaient vers la même conclusion: Keystone XL aurait une influence minimale sur l’écosystème et l’environnement autour du pipeline. De plus, de nombreuses études scientifiques ont démontré que Keystone XL et, en général, les sables bitumineux ont un effet marginal sur les émissions mondiales de gaz à effet de serre.

 Accès à la Section éducative Indelac

Voici 5 arguments montrant pourquoi, malgré plus de 5 ans de débats et de controverses et que le projet n’est toujours pas approuvé, Keystone XL reste dans le meilleur intérêt des États-Unis Le réseau d’oléoducs Keystone est un réseau d’oléoducs au Canada et au Canada. États-Unis. Il s’étend du bassin sédimentaire de l’Ouest canadien en…

Voici 5 arguments montrant pourquoi, malgré plus de 5 ans de débats et de controverses et que le projet n’est toujours pas approuvé, Keystone XL reste dans le meilleur intérêt des États-Unis Le réseau d’oléoducs Keystone est un réseau d’oléoducs au Canada et au Canada. États-Unis. Il s’étend du bassin sédimentaire de l’Ouest canadien en…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.